Les messages révèlent un impact émotionnel

Les messages personnels que les visiteurs laissent au Musée Néo-Zélandais de la Libération soulignent l’effet que le musée a sur les gens.

Les thèmes de liberté, d’amitié et d’avenir sont aussi très présents dans les centaines de messages rédigés dans la salle Te Ara Tuku, un espace bordé de panneaux inspirés par les tukutuku maoris où les visiteurs peuvent laisser un mot qui sera ensuite lu par les suivants.

 “Ce lieu sera un turangawaewae pour les Néo-Zélandais en France, leur lieu de force et d’émancipation, ” écrit un anonyme.

“Une histoire incroyablement courageuse et forte. La Nouvelle-Zélande et la France sont connectées pour toujours,” déclare un autre visiteur.

La couleur des panneaux Te Ara Tuku est inspirée des fleurs d’hiver que les habitants du Quesnoy accrochèrent aux vêtements des soldats néo-zélandais à la libération de la ville. Rédigés en anglais, en français et en maori, voici d’autres messages que l’on peut lire:

“Tellement reconnaissant et fier d’être un Kiwi après avoir vu ce qu’ils ont traversé. Kia kaha.”

“Il y a tellement d’autres options avant d’avoir recours à la guerre. Ne laissons plus jamais cela recommencer.”

“Magnifique musée, très émouvant, belle reconnaissance et hommage à nos amis néo-zélandais…”

“Je suis fier que par ce musée on reconnaisse le sacrifice de ces hommes pour la liberté.”

“Tino ātaahua he whare tēnei. J’adore l’aspect artistique et la conception de cet endroit ainsi que tout l’amour transmis à mon pays.”

Soyez le premier à recevoir les mises à jour

S'inscrire à notre lettre d'information

Site designed and developed by Great North